Dix de Retrouvés de Janet Evanovich

26 avril 2017

Il aura fallu attendre de longues années pour enfin avoir la suite des Aventures de Stéphanie Plum, la plus calamiteuse des Chasseuses de Primes, traduite en français. L’attente en valait-elle la peine ? Avec Dix de Retrouvés, Janet Evanovich réutilise la recette qui a fait son succès, mais je n’ai pas trouvé la même saveur à ce nouvel opus !

Pitch de Dix de Retrouvés de Janet Evanovich

Une fois n’est pas coutume, Stéphanie Plum va se mettre toute seule dans une bien mauvaise position ! Alors qu’elle s’arrête à l’épicerie avec sa partenaire Lula pour acheter des nachos, la boutique se fait braquer par le Diable rouge, membre du gang des Exterminateurs de Comstock Street. La situation va, bien entendu, dégénèrer et la tête de Stéphanie va être mise à prix. Elle va devoir se cacher dans le mystérieux appartement de Ranger, le chasseur de primes le plus sexy de Trenton. Ce qui n’est évidemment pas pour plaire à son petit ami par intermittence, Joe Morelli !

L’avis de David sur Dix de Retrouvés de Janet Evanovich

Lorsque Séverine a commencé à lire les Stéphanie Plum, je l’ai tellement entendu rire que je me suis dit qu’il fallait que je les lise aussi. Si on peut les classer dans la littérature réservée aux femmes, et bien tant pis 🙂 Janet Evanovich utilise souvent les même ficelles pour nous faire rire mais ça marche très bien !

Si j’ai encore ri avec Dix de Retrouvés, j’avoue avoir été aussi un peu déçu ! L’histoire traîne en longueur et le dénouement est bien trop rapide ! Même les sempiternelles tergiversations de Stéphanie entre Ranger et Morelli deviennent un peu lassantes… Janet Evanovich devrait peut-être faire évoluer son personnage pour apporter quelque chose de nouveau à sa série qui risque de devenir bien trop répétitive !

Les épisodes suivant étant traduits, nous vous tiendront informés 🙂

notre avis sur Dix de Retrouvés, tome 10 des Aventures de Stéphanie Plum, de Janet Evanovich

Dix de Retrouvés de Janet Evanovich

Rating: 5.0. From 1 vote.
Please wait...

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :